Vin rouge ou blanc : lequel est le meilleur pour la santé ?

Date:

Selon un diététicien agréé et porte-parole de l’Académie américaine de Nutrition et Diététique, les vins blancs secs sont l’option la plus saine, en particulier ceux produits dans les climats plus frais. Le vin ne contient pas beaucoup de nutriments autres que les calories et la teneur en alcool. Il est donc important de choisir des vins avec moins de sucre et d’alcool. Les vins blancs secs ont généralement un taux d’alcool par volume (ABV) compris entre 9 % et 11 %. – Le choix des vins originaires de régions au climat frais peut également jouer en votre faveur pour réduire la teneur en sucre et en alcool.

Respecter les limites recommandées de consommation d’alcool

Les Instituts nationaux de la santé recommandent aux hommes de ne pas dépasser deux verres par jour et aux femmes de se limiter à un verre par jour. Cela signifie généralement de consommer un verre de vin standard de 5 onces (environ 150 millilitres) avec un taux d’alcool de 12 %.

En choisissant des vins blancs secs, vous pouvez profiter d’un verre de 5 onces sans consommer autant de calories ou savourer une portion légèrement plus grande sans dépasser les limites recommandées.

Diluer le vin pour profiter d’une portion plus importante

Une autre astuce pour savourer un verre de vin sans ajouter trop d’alcool ou de calories consiste à diluer votre vin avec de l’eau gazeuse ou de l’eau pétillante aromatisée. Ainsi, vous augmentez la taille de la portion sans sacrifier la modération.

Les bienfaits d’une consommation modérée d’alcool

Une consommation légère à modérée d’alcool a été associée à une réduction du stress et à un risque moindre de maladies cardiaques. Cependant, toute quantité d’alcool augmente les risques de cancer et consommer plus de 14 verres par semaine peut entraîner un risque accru de crises cardiaques et diminuer l’activité cérébrale globale. Il est également recommandé de laisser le vin « respirer » après avoir ôté le bouchon avant de prendre la première gorgée. Ceci permet au vin d’interagir avec l’oxygène, d’éliminer les sulfites indésirables et les composés éthanoliques.

  • Le choix des vins originaires de régions au climat frais peut jouer en votre faveur pour réduire la teneur en sucre et en alcool.
  • Une consommation légère à modérée d’alcool peut être associée à une réduction du stress et à un risque moindre de maladies cardiaques.
  • Il est recommandé de laisser le vin « respirer » après avoir ôté le bouchon pour éviter les sulfites indésirables et les composés éthanoliques.

En fin de compte, la modération est essentielle

Il est important de noter que les professionnels de la santé ne vous encourageront jamais à commencer à boire de l’alcool pour ses bienfaits potentiels sur la santé. La consommation excessive d’alcool peut entraîner des problèmes graves tels que des maladies du foie. Cependant, en respectant les limites recommandées de consommation d’alcool et en privilégiant les vins blancs secs ou autres options similaires, il est possible de profiter occasionnellement d’un bon verre de vin sans trop nuire à votre santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire aussi

Compteur Linky : vers une limitation de la consommation cet hiver ?

Le gouvernement français prépare un projet de décret visant à expérimenter une limitation temporaire de la consommation d'électricité...